Allaitement long? Biberon long?

En premier les OUI…

 » Oui elle a 10 mois, oui elle a des dents, oui elle fait ses nuits, oui elle mange bien, oui elle va bien, oui elle est proche de moi et alors?…. »

Mais après les oui hein il y a les NON

« Non elle est pas carencé, Non elle est pas sauvage, Non elle est pas scotché à mon sein h24, Non je l’allaite toujours… »

C’est soûlant à un point à force. Après pour minie fleur ça me rage moins que pour petite étoile. L’expérience, ou plutôt en fait je me fiche complètement de l’avis des gens en fait. Oui je suis assez Je fais ce que je veux et je te….

Ça me viendrai pas à l’esprit de dire à certaines mamans de la classe de Petite étoile.

« Quoi tu lui donnes encore le bib??? Ben oui moi depuis ses 2 ans, elle prend sa tasse comme une grande fille. Alors franchement le bib à 4 ans… Quoi??? tu lui donnes car c’est pratique non mais tu vas en faire un bébé à l’empêché de grandir, le pauvre…. »  (ironie hein vous avez bien compris j’espère car je ne pense pas du tout ça)

Franchement les gens font comme ils veulent/peuvent….

Je vous ai parlé du début de l’aventure allaitement ici , donc je vais pas me répéter mais pour moi chacun doit vivre sa maternité comme il le souhaite. C’est tellement unique, tellement rapide.

Nos enfants ne restent pas longtemps nos minis bébés. Alors biberon long ou allaitement long j’ai envie de dire PROFITONS !!!!

Les soirées hip en maternelle !!!!

Alors si on m’avait dit que c’était tant de boulot et d’organisation pour ne pas loupé l’évènement hip, la soirée (enfin le goûté) organisé pour l’anniversaire des copains copines !!!

4-ans

Non mais moi dans mes souvenirs de petite fille préhistorique, ben c’était pas compliqué. Un goûté des ballon, un gâteau et youhou !!!! Eh ben maintenant non. Je vais vous listé mon expérience:

  • Il y a la version simple (que pour cette année j’ai opté d’ailleurs pour les 4 ans de Petite étoile) L’air de jeux intérieur. Avantages: cool aucun dégât à l’appart. Des parents bienveillants et attendris restent même surveiller leur progéniture. Les cris, l’excitation, le ménage loin de chez soi. Inconvénient: accidents possibles car on est loin d’être seul, faut avoir des yeux partout, prévoir une tenue confortable et donner de sa personne (bataille de boules sur moi, attaque de 16 terreurs je m’en rappel encore !!!) le coût car ça pique quand même.

Bilan: Je l’utiliserai vraiment en dernier ressort car trop de stress car bon. Pas pour l’anniv de la mienne mais à celui d’un de ses copains. Une maman a du rendre le loulou avec une dent qui bouge et un œuf sur le front car des sauvages de grands on rien trouvé de mieux que le catch dans le château gonflable… Et j’ai regretté de pas pouvoir personnalisé son gâteau et trop de monde vraiment trop de monde. Après les enfants adorent mais peut être plus un dimanche matin car le samedi après midi c’est la folie !!

  • En inviter que 2 en appart, ma puce était invitée chez sa copinette avec une autre puce. La maman que je connaissais peu nous a présenté sont chez elle pour nous rassurer. Les filles se sont bien amusées, 2h de dessins, jeux, tatoos, maquillages bref des petites nanas entre elles.

Bilan: Top, franchement j’adorerai mais la mienne m’avait fait un tel argumentaire sur la nécessité de présence des ses 16 camarades de classe que faible maman et papa que nous sommes on a pas pu dire non. La teigne elle est douée en business… Et 16 dans un F4 NONNNNNNNNN

  • L’accrobranche: c’était une idée excellente mais c’était sans compter sur le temps. Orage de grêle… Je vous laisse imaginer

Bilan: En mars pour la grande c’est cuit, à retenir pour minie fleur en été plus de chance mais prévoir un plan B

  • Chez soit quand on a une maison et surtout un jardin, alors on a été invité à 2 cas de figures. Le premier, on est arrivé soleil donc les activités prévus en extérieur. 10 loulous à gérer cool. J’allais partir en laissant ma puce avec ses copains et là…. Gros nuage noir et pluie, j’ai vu le regard de la maman et pas pu la laisser la pauvre. On a rapatrié les enfants dans le salon et organisation « Jacques à dit.. » « Chants avec chorégraphie » ils ont même tentés la pêche aux canards dans le salon…. Sport, bruyants, stressant, salissant…. Le second, en maison aussi: un temps superbe, un trampoline, une balançoire, des jeux. Cool juste gérer quelques conflits de loulous mais entre parents on a bien papoté

Bilan: Faire la danse du soleil pour que la pluie ne vienne pas sinon prévoir un méga plan mais c’est cool quand même

Alors l’an prochain, je sais pas encore ce qu’on fera, mais ici pour le moment elle a été invité à 18 anniversaire. On a été à 10 (mais je vous raconte pas les drames car on avait prévu autre chose, ben oui ses copains ne l’aimeraient plus car elle ne serait pas là…)

On se rend pas compte de la vie sociale d’une première année en maternelle.

Bon l’avantage c’est qu’on a le temps de rencontrer les parents et qu’on se marre quand même bien dans la plus grande parti du temps. Pis qu’est ce qu’on ferait pas pour les rendre heureux….

 

Up and Down…

Alors pour les petites nouvelles…

Eh ben la tenue d’un blog est un travail énorme en fait je m’étais pas rendu compte en me lançant dans cette aventure…. Et je dois avouer que le peu de retour est pas hyper encourageant… Une personne m’a dit que je devais acheté des contacts et faire de la pub pour avoir des retours car le monde attire le monde…. Mais perso je vois pas du tout l’intérêt… Donc ça m’a un peu démoralisée je dois avouer…

Sur ma page Facebook j’ai tenté d’avoir des contacts et par l’intermédiaire de blogueuses et blogueurs c’est sympa et je fais d’ailleurs de belle découverte.

soyons-amis_145832_w460

Maintenant faut que je m’organise et sois plus rigoureuse sur ma tenue du blog car pleins de billets en attentes mais pas aboutis.

Allez ce matin, j’actualise et vous raconte quelques aventures…. Bonne journée !!!

Être parents, être maman… « Lorsque l’enfant paraît »

Petite, je me rappel ce livre de poésie dans la bibliothèque de mes parents. J’adorai le lire et particulièrement, ce poème de Victor Hugo. Je le trouvai magique et plus les années ont passés, plus je l’ai compris. A de nombreux moments de ma vie, il m’a fait écho et évidement en devenant maman encore plus. J’ai compris les craintes de mes parents, ses sourires béas, ses angoisses, cette surprotection dont je me suis dite victime…

En ce jour de fête des mamans, j’ai envie de vous le partager car je le trouve comme vous l’aurez compris, magique. Vous dire pourquoi depuis pitchoune il est ancrée en moi, je ne saurai vous dire mais merci monsieur Victor Hugo !

Lorsque l’enfant paraît

Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l’enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Soit que juin ait verdi mon seuil, ou que novembre
Fasse autour d’un grand feu vacillant dans la chambre
Les chaises se toucher,
Quand l’enfant vient, la joie arrive et nous éclaire.
On rit, on se récrie, on l’appelle, et sa mère
Tremble à le voir marcher.

Quelquefois nous parlons, en remuant la flamme,
De patrie et de Dieu, des poètes, de l’âme
Qui s’élève en priant ;
L’enfant paraît, adieu le ciel et la patrie
Et les poètes saints ! la grave causerie
S’arrête en souriant.

La nuit, quand l’homme dort, quand l’esprit rêve, à l’heure
Où l’on entend gémir, comme une voix qui pleure,
L’onde entre les roseaux,
Si l’aube tout à coup là-bas luit comme un phare,
Sa clarté dans les champs éveille une fanfare
De cloches et d’oiseaux.

Enfant, vous êtes l’aube et mon âme est la plaine
Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
Quand vous la respirez ;
Mon âme est la forêt dont les sombres ramures
S’emplissent pour vous seul de suaves murmures
Et de rayons dorés !

Car vos beaux yeux sont pleins de douceurs infinies,
Car vos petites mains, joyeuses et bénies,
N’ont point mal fait encor ;
Jamais vos jeunes pas n’ont touché notre fange,
Tête sacrée ! enfant aux cheveux blonds ! bel ange
À l’auréole d’or !

Vous êtes parmi nous la colombe de l’arche.
Vos pieds tendres et purs n’ont point l’âge où l’on marche.
Vos ailes sont d’azur.
Sans le comprendre encor vous regardez le monde.
Double virginité ! corps où rien n’est immonde,
Âme où rien n’est impur !

Il est si beau, l’enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vite apaisés,
Laissant errer sa vue étonnée et ravie,
Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie
Et sa bouche aux baisers !

Seigneur ! préservez-moi, préservez ceux que j’aime,
Frères, parents, amis, et mes ennemis même
Dans le mal triomphants,
De jamais voir, Seigneur ! l’été sans fleurs vermeilles,
La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles,
La maison sans enfants !

Mai pluvieux, kilos heureux ?

J’étais pleine d’espoir et d’entrain pour lutter, enfin que dis-je gagner cette chasse aux kilos et éliminer ce gras qui se cache et s’incruste. Mais là, je suis raplapla et pas déprimé mais clairement, je sais pas trop… Donc je vais vous dévoiler les résultats de ce démarrage…

winnie-l-ourson-et-un-pot-de-miel-545500_w650

Côté sportif…

Et bien des hauts et des bas je dirai. Car en vrai, je suis hyper motivée mais quand dehors il pleut ou que ça caille, ben je dois avouer que non…  Clairement l’idée de sortir et de me les cailler pis d’être couverte de boue (ouais suis aussi chochotte j’avoue…)

Après dés qu’il fait beau hop. Genre ce week-end, petite étoile sur son vélo et on est parti. Youhou !!!! 2,7km !!!! Je vise les 5 pour cet été donc on verra. Mais faudrait que le soleil se motive aussi hein sinon moi et mes baskets on reste au sec !!! C’est notre instant juste nous 2 pis ça me motive à me surpasser car elle trace la chipie en vélo.

J’ai aussi fait 2h de Zumba dimanche matin, franchement génial je captais pas tout mais c’était excellent! A la fin, je sentais le vieux rat, mes cheveux n’était que l’ombre d’eux même mais… J’en reveux ! j’ai adoré, mais la loose c’est que ce club qui était à genre 5 min à pied de chez moi ben ils ont fermé l’activité fitness car les profs qu’ils ont recrutés les ont plantés. Du coup ben ils organisent des stages parfois mais ça aide pas à ce que mon gras diminue…

Mes abdos, ben ils sont encore recouvert de chocolat les vilains… mais je les travaille quasi quotidiennement donc on verra cet été…

Je vais tester l’application « Smilesrub » que m’a conseillée Heidiworldblog. Je l’ai installée mais pas encore testé je vous en dirai plus lors du prochain topo dans 15 jours.

Côté hygiène de vie…

Eh ben disons que je grignote presque plus. Je tente de manger équilibrer au max et de ne plus me resservir mais je vois bien que ce n’est absolument pas suffisant donc là je beug….

J’hésite à m’inscrire chez Weight Watchers ou aller chez une diététicienne ou un marabout… Blague à part je sais pas trop… Car mon soucis c’est clairement ses pulsions alimentaires…. Des avis, témoignages sur le sujet??

And the winner is…

Bon je rentre dans du 42 (faible victoire…) l’ombre du 44 disparaît mais elle n’est pas éliminé je vois qu’elle rôde la teigne. Bon mon 38-40 il est clairement sur un autre hémisphère voir une autre planète.

Donc je suis pas déçu, mais pas contente de moi non plus…

Un blog ? C’est quoi cette idée ?

Faut que je vous raconte comment est née cette idée du coup…

Ben oui, elle est bien bonne celle là… On se connaît pas, et là comme ça je vous demande de me lire sans rien de plus…

Alors voilà, fin avril je me posai encore et encore des questions… Sur « Que faire de ma vie?? » Oui car en tant que maman je suis comblée en tant qu’épouse aussi. Mais et moi là dedans, je deviens quoi? Ou est la fille autonome, qui s’éclate à fond et mon ambition elle en est ou???

« Je suis quoi moi? »

Une ex commerciale qui cartonnait? La bonne copine sur qui on peut compter? La nana avec qui on se marre? la maman? la femme de l’homme?  la housewife de choc? la femme au foyer? bref la nana qui fait rien… ben oui suis en congé parental… mais après? Et à 32 ans se recycler, oui mais en quoi? Je veux m’épanouir et profiter de mes enfants et de mon mari.

Donc autant dire que pas simple comme plan à trouver. Pis bosser avec des horaires de dingues et de me réveiller un jour, trop tard. Non ! J’ai vu autour de moi trop de belles personnes qui n’ont pas pu profiter de la vie car trop tard… Ouais ça aide pas je vous assure, bref suis carrément perdue…

J’admire ses femmes qui arrivent à tout concilier, après je sais pas mais je m’en sens pas capable. Tous ses coups de la vie qui se sont un peu trop accumulés dans ma vie, on fait que maintenant ben je ne sais plus. Je suis carrément perdue et c’est un truc de fou car j’étais tout sauf ça en fait. Après je sais qu’il faut être forte et pis dans la vie on a rien sans rien d’abord et l’exemple pour mes puces. Rhaaaaaaaaaaaaaaaa !!!

Alors je cogite et dans ses moments là, ben je pense à mes réussites: mes filles. Je repense à un jeu avec ma petite étoile. Elle grandit trop vite ma princesse. Bref, je repense à cet après midi ou on a faisait les fofolles pendant la sieste de minie fleur. Et ma louloute me dit en plein milieu d’une partie de Memory « Reine des neiges », « Maman, on peut chercher des arcs en ciel? ». Toujours surprise, je lui dit pourquoi pas, mais pourquoi tu veux chercher des arcs en ciel? « Ben parce que c’est là ou on trouve le bonheur!!! »

Et là, je lui explique, que le bonheur on le trouve partout autour de nous. Faut juste garder l’esprit ouvert… Que les arcs en ciel, c’est rare et précieux et quand on les voit, c’est magique et une vraie chance. Faut savoir l’apprécier!!!

Et avec sa candeur bien à elle, elle me dit « D’accord !! »

Donc là, je me suis dit que je voulais être heureuse et en premier pour moi. Comme ça je rayonnerai pour ceux qui m’aime et du coup je les entraînerai dans mon bonheur. Ouais c’est ça l’idée de ce blog et chercher des arcs en ciel un peu partout ça me plaît moi. j’espère que vous aimerez aussi. Je veux que ce blog soit positif, avec ce que la vie nous donne. Il y a les choses toutes simples et celle plus complexes qui perso me font des nœuds au cerveau (et punaise je suis super douée pour m’en faire).

Je promet aussi de faire de mon mieux concernant mon orthographe, ça n’était pas mon fort. Donc soyez indulgentes, mais je prends en compte les remarques et corrigerais mes erreurs.

Bon l’aventure commence vraiment…

 

La vraie vie du congé parental – Ma journée type

Avant d’avoir des enfants, j’avais un avis assez tranché sur le congé parental. Oui un bébé ça dort la plupart du temps et sinon en balade tranquille. Pis quand ils grandissent, ils savent jouer tranquille.

Mais ça, c’était avant LA découverte…

Depuis j’ai eu ma grande, ma petite étoile et maintenant ma minie fleur. J’ai la chance d’avoir des filles cools et assez facile à vivre. Mais ça reste assez sport…

Matinée: Réveil vers 7h30, ensuite allaitement petits déj et préparation express pour être prêtes pour l’école. Minie fleur dort une partie de la matinée. Mais pas de repos non non… ménage, rangement du linge, préparation du repas pour minie et pour le reste de la famille. Puis gestion de la fleur qui ne veut pas rester sans maman. Oh, punaise en retard pour chercher la grande. Minie en manduca et récupération du colis. Si tout est casé dans le timing j’ai pu m’occuper de moi sinon du cache misère et on dira que ça ira hein…

Repas, puis sieste pour minie fleur. Avec ma petite étoile on s’active: bricolages, dessins, peintures, cuisine, jeux… Bébé se réveille. Le goûter des poupées. Jeux à 3, bains ou douche  et là papa arrive parfois tôt et parfois plus tard. Repas a préparé. Gestion du couché avec la tétée, les dents, l’histoire, les câlins, les bisous, la chasse aux monstres

20H30 « Libérée, délivrée… Elles sont couchés » Je range. 21h je me pose sur le canap’ avec de la chance sans avoir à chasser de monstres. Sinon j’envoie le chat…

Et demain, on remet ça 😉 

IMG_8209

Bon après j’échangerai pour rien au monde. Car profitez de mes filles, les voir grandir, partager leur quotidien. Jouer, revivre les épisodes de « Princesse Sofia » ou « La garde du Roi lion » et d’autres ça n’a pas de prix. Etre présente à chaque étapes c’est tellement précieux. Ok ma vie sociale est proche du néant et ma manucure n’est pas toujours au top (et j’ai souvent des traces de baves sur moi) Mais j’adoooooore ça.

Dans le prochain billet on parlera des autres aspects du congé parental.

Bonne soirée ou journée suivant votre moment de lecture.

 

S’évader en douceur…

Ici on adore découvrir…

Que ce soit d’une simple sorti au parc, à des voyages extraordinaires enfin que l’on juge extraordinaire.

Je compte partager avec vous pleins de belles idées.

Je trouve que sans forcément dépensé ni prévoir une organisation de malade on peut s’évader avec plaisir. J’aime vraiment voyager, faute du budget pour, il est moins exotique que je souhaiterai mais j’aime nos escapades.

On va souvent en Angleterre et en Allemagne pour voir la famille. Nos modes de transport sont voitures, avion et train. Jamais testé le bateau mais qui sait, peut être un jour (Ah en fait si déjà testé pour traverser la manche). On sillonne la France, pour visiter famille et amis pis aussi tout simplement pour nous car on aime ça. Je vous donnerai mes astuces pour voyager léger car c’est souvent un casse tête surtout avec 2 enfants dont un bébé. Et un mari

Les sorties ludiques et pédagogiques bref de quoi occuper la soif de savoir de nos bambins et un peu de culture supplémentaire ou pas d’ailleurs!!!

Allaiter, une évidence…?

Enfin, je ne sais pas si je peux dire ça…

Avant, au temps ou je sortais plus que raison. Quand j’évoquais « être maman », je me disais que j’allaiterai peut-être, du moins je testerai quelques mois, maxi 3 ça serait suffisant. Oui je ne voulais pas être dépendante, et mon décolleté je ne voulais pas l’abîmer. (oui je sais, superficielle…) Je voulais pouvoir boire un verre quand je veux et… Bref ce n’était absolument pas dans mes projets en fait.

Puis, je suis tombée enceinte de ma petite étoile, j’ai lu, beaucoup beaucoup lu. Les bienfaits pour bébé et maman et aussi tous les inconvénients. Je me suis dit qu’on verrait bien. Mais ça me tentait…

L’accouchement a eu lieu. Pour moi ça a été violent, ça s’est bien passé mais j’ai eu mal et un mélange de sentiments confus pour la délivrance. Ma poupée, elle s’est littéralement jetée sur mon sein et hurlait si on lui ôtait (la tétine a fait son arrivée dés le lendemain!!!). Comme si pour elle aussi, ça avait été trop dur. Pas de bobos, à peine quelques points et 2 poussées pour sortir, mais punaise c’était fort et douloureux.  J’ai été mal aidée pour le démarrage de cet allaitement. Une sage femme plus dictatrice et pessimiste sur mes capacités d’allaitement, qu’à m’encourager. Mais je me suis battue.

Bilan un allaitement de 14 mois… (et toc vilaine qui me disait que je ne tiendrais pas, car j’avais pas les épaules pour !!!)

Prismatic-Hearts-Vortex-Heart.png

Au début, à chaque fois j’avais droit au « t’allaites encore? » « t’as toujours du lait » « eh ben!!! » (avec regard appuyé qui désapprouve) »Elle fait ses nuits? ah bon !!!! » (et oui à 1 mois du 21h-8h), je me suis armé et toutes ses remarques ont renforcés mon choix, mon envie de cet allaitement. Pis je suis une teigne qui n’écoute rien.

Allaiter, a été ma force, mon refuge. Ce lien magique avec ma fille, ses moments coupés du monde. Ses échanges de regards, ses caresses, cette douceur.

Ah ce que c’est bon !!! Juste elle et moi. C’est assez indescriptible comme lien.

Cette première année ou j’ai appris à être maman, cette première année ou j’ai du grandir trop vite à mon goût. La maladie, puis la trop vite fin de celui qui chaque jour qui passe me manque encore. Les difficultés liées à cette première année en famille, oui le passage à 3 n’a pas forcément été aussi idyllique que prévu. Mais on s’en est sorti! Et on est super fort de tout ça d’ailleurs.

La fin, tout en douceur, aucun traumatisme ni larmes. Elle a marché, je l’ai laissé s’envoler. Tétée du matin et du soir. Puis que celle du soir, puis plus de tétée…

Ne voyez absolument pas une apologie pro-allaitement. Chacun vie sa maternité comme il souhaite, chacun son histoire. Le principal c’est d’être heureux avec ce que l’on vit. Quand je vois le nombre de débat sur le net pour ça, pffffiou. lol

Je vous reparlerai de l’allaitement et de tous ce qui s’y rapporte. Si des questions à ce sujets, hésitez pas d’ailleurs. Là, j’allaite toujours minie fleurs et cet allaitement est encore plus rêvée que celui de sa sœur. Mais je vous en dirai plus dans un autre billet.

Les soeurs…

1461682605248-1859058051Mes filles, j’adore voir naître cette complicité. La grande s’occupe de minie fleur et sacrifie même Elsa à la cause 😉

Ma petite étoile a été si fière et heureuse d’être grande sœur. Je la revoie entrer timidement dans ma chambre à la maternité. Venir me faire un câlin et regarder minie fleur et me regarder avec ses yeux tout pétillant et son sourire « Merci maman elle est trop belle ma sœur, merci » Elle en pleurait quand je lui ai mis dans les bras. Ah ma poupée…

Minie fleur qui regarde sa sœur de ses grands yeux et qui aimerait tant la suivre mais pour le moment c’est pas gagner. Elle rampe et n’a pas encore trouver la marche avant!!!

Je sens que elles vont m’en réserver des belles aventures… Prêts à nous suivre?